Mutum, 1ère plateforme de prêt et d’emprunt d’objets, intègre l’incubateur ISC Paris

Mutum,  est la première plateforme de prêt et d’emprunt d’objets valorisés par une monnaie électronique. Créée par Frédéric Griffaton et Mathieu Jeanne-Beylot,  c’est la deuxième entreprise à intégrer l’incubateur ISC Paris. 

Frédéric Griffaton et Mathieu Jeanne-Beylot, les créateurs de Mutum

Frédéric Griffaton et Mathieu Jeanne-Beylot, les créateurs de Mutum

La consommation collaborative a le vent en poupe ! En plein boom, ce mode de vie a déjà séduit de nombreux adeptes et continue de conquérir un large public. Mutum, plate-forme d’échanges de biens, surfe sur cette tendance.

Innovante et ambitieuse, cette start-up se différencie en permettant une consommation participative : chaque acteur peut mettre à disposition et / ou emprunter un objet grâce à une monnaie électronique, les mutums.

Plus on partage, plus on possède
Mutum permet aux internautes de consommer sans limite, gratuitement. Du jeu vidéo à la paire de skis en passant par la perceuse ou la tondeuse sans oublier la caméra sportive, le but est de prêter ou d’emprunter des objets que nous n’utilisons pas régulièrement.
Le principe est simple : L’internaute met en ligne les objets qu’il veut prêter. Chaque objet référencé lui rapporte un certain nombre de mutums, en fonction de sa valeur. Cette monnaie électronique lui permettra d’emprunter des biens mis en ligne par d’autres internautes.
« Chacun d’entre nous possède en moyenne 50 objets qui nous servent moins de 20 minutes par an. Mutum est le moyen idéal pour les échanger contre d’autres objets qui nous seront d’une plus grande utilité, sans pour autant s’en séparer », explique Frédéric Griffaton, co-fondateur de Mutum.

« Nous observons actuellement un changement dans les modes de consommation : nous sommes de moins en moins attachés à la propriété mais davantage à l’utilisation. En facilitant et en suscitant la consommation, Mutum répond à cette demande », commente Mathieu Jeanne-Beylot, co-fondateur de Mutum.

Le site comptabilise près de 500 objets référencés, après seulement une semaine d’ouverture.

Nous souhaitons bonne chance à cette nouvelle entreprise au sein de l’incubateur ISC Paris !

Pour s’enregistrer et référencer un objet, rendez-vous sur le site de Mutum  

ISC Paris, le 8 octobre 2014