Accueil > Faculté & Recherche > Recherche > Les Dossiers de la Recherche > Dossier de la Recherche – Septembre 2018 > Vie du laboratoire de recherche > Utilisation de productions écrites et graphiques pour mieux cerner les attentes de l’enfant-consommateur

Utilisation de productions écrites et graphiques pour mieux cerner les attentes de l’enfant-consommateur

Par Coralie Damay

Étudier l’enfant acteur de sa consommation implique souvent de développer des outils de collecte de données adaptés à cette population. Afin de pallier les obstacles que sont la compréhension des instructions et la verbalisation de la réponse chez les enfants, avec mon co-auteur, Nathalie Guichard, nous avons eu recours aux productions écrites et graphiques afin de déterminer les attentes des enfants à l’égard du point de vente.

La production écrite

Les enfants s’expriment régulièrement par le biais de l’écriture, que cela soit dans le domaine privé (journal intime, blog…) ou dans le domaine scolaire (rédaction…). Dès lors, leur demander de rédiger des réponses n’est pas une tâche compliquée pour eux. Il est néanmoins nécessaire dans le cadre d’une étude en sciences de gestion de s’assurer qu’ils sont volontaires et qu’ils réalisent qu’il n’y aura ni notation, ni sanction suite à leur écrit. L’objectif est de les mettre en confiance pour ne pas les restreindre dans leur expression.

La production graphique

Dès l’âge de 2 ans, les enfants s’expriment quotidiennement par des dessins. Cette technique ludique leur permet de formuler des idées plus facilement et plus jeunes que le mode écrit ne le permet. Le dessin met en avant ce qui possède le plus de valeur pour eux, elle est particulièrement conseillée quand des informations non verbales sont désirées. Il est aussi nécessaire de s’assurer que l’enfant est d’accord pour réaliser le dessin et prendre le temps, suite à sa réalisation, de lui demander d’expliquer ce qu’il a dessiné pour éviter les mauvaises interprétations de l’adulte.

Exemple de mobilisation de la production écrite et graphique dans sciences de gestion dans le cadre de notre recherche, 55 rédactions ont été produites (par des enfants de 9 à 11 ans) avec comme intitulé : « Imagine le magasin de vêtements ou de jouets ou de nourriture qui serait exactement comme tu veux. Décris-le. » complétées par 40 dessins du « magasin idéal, le magasin de tes rêves » (par des enfants de 5 à 11 ans).

Enfant consommateur Enfant consommateur

L’analyse des deux types de productions montre que le magasin idéal des enfants combine des aspects organisationnels et hédonistes. Les dimensions sensorielle et expérientielle cohabitent avec des éléments plus rationnels.

Envie d’en savoir plus ? L’article complet est consultable sur demande à la bibliothèque.

Source :  Guichard N. et Damay C. (2011), Exploration du magasin idéal des enfants : identification des attentes enfantines à l’égard du point de vente, Perspectives culturelles de la consommation, 1, 1, 43-78.

>>> Retour <<<